Mot de la syndique

Chères visiteuses, chers visiteurs,

Par ces quelques mots et au nom de toute la Municipalité, je vous souhaite la bienvenue, dans notre commune d’Avenches, une cité pas tout à fait comme les autres...

Quand je me tiens debout tout en haut des arènes et que je regarde les rues devant moi, j’hésite : est-ce que c’est encore un village qui s’étend devant moi ? Ou peut-être est-ce déjà une ville malgré ses 4'200 habitants... Je n’arrive pas à décider, il y a un peu des deux : le calme des petites communautés et l’effervescence des grandes métropoles.

Alors je me retourne, pour faire face à l’amphithéâtre. Je dévale la pente et me met à remonter les marches des gradins, une à une.

Sur la première marche, je pense aux festivals (Avenches Opéra, Rock Oz’Arènes et Avenches Tattoo) qui ont lieu là toutes les années durant l’été. Et puis aussi aux confettis qui jonchent le sol pendant le Carnaval en mars.

Je monte une deuxième marche et je m’imagine tous les cyclistes du Slow up qui partent d’ici pour un tour de 34 km autour du lac de Morat en avril. Je me représente avec plaisir les habitants qui partagent des moments de sport en convivialité.

En mettant le pied sur la troisième marche, je me rends compte de la chance que nous avons de vivre dans une cité romaine où l’architecture est imprégnée d’autant d’années d’histoire. Quatrième... Il y a d’ailleurs 180 ans que le musée romain raconte les fouilles archéologiques de la région et expose des pièces phares, comme la copie du buste en or de l’empereur Marc Aurèle.

Une cinquième marche me permet de réfléchir à la croissance économique et démographique de la population : il y a maintenant le double d’habitants qu’il y a 10 ans. Les petits commerces côtoient les infrastructures modernes, des écoles se construisent, des zones sportives se développent. Avenches pense au futur.

Je monte encore un peu. Sixième marche, puis septième. A la huitième, je respire l’air de la Broye. Le lac de Morat attire de nombreux adeptes de la nature et le camping leur permet de s’arrêter un moment pour profiter de l’eau et des balades.

Je ne suis pas à la dixième marche, que je me rends compte que mon mot de bienvenue va être très long, si je veux énumérer toutes les richesses d’Avenches. Il me reste 53 marches à gravir : autant d’activités à décrire, de sociétés locales à présenter et de curiosités à découvrir.

Je profite alors de ce nouveau site internet pour vous donner une idée de tout ce que je n’ai pas pu vous raconter. Baladez-vous, écrivez-nous, rendez-nous visite.

Bienvenue à toutes et à tous et belle découverte !

Votre Syndique dévouée, Roxanne Keller-Meyer

R Meyer Keller